On le sait tous, rien de plus désagréable que d’avoir des champignons aux pieds. D’abord parce que ceux-ci ne sont pas beaux à voir, ensuite parce qu’ils peuvent se développer et éventuellement atteindre d’autres parties du pied (comme la plante du pied ou même les surfaces externes), et que finalement, parce que si vous avez des champignons aux pieds, alors vous êtes susceptibles de contaminer tout votre entourage.

Comment le champignon au pied s’attrape-il?

Beaucoup de gens vous diront que c’est certainement à cause d’une mauvaise hygiène et ils n’ont pas complètement tort. En règle générale, les personnes qui sont déjà infectées perdent inévitablement des petits bouts de peau. Ces petits fragments peuvent traîner n’importe où (sur le sol, dans une salle de bain, sur un lit, dans une piscine, sauna, …), et bien sûr, il suffit que vous fréquentiez ce même endroit, et que vous entreriez en contact avec ces petits bouts de peau infectés (chose inévitable puisque vous ne pourrez pas le savoir), pour que vous deviendrez contaminés à votre tour.

Pour détecter une mycose des ongles, il est important que vous procédiez à une vérification régulière de vos pieds, pour la simple raison qu’au plus vite vous arriverez à déceler un champignon, moins long sera le traitement préconisé. Négliger des symptômes évidents de présence d’infection peut facilement prolonger la durée du traitement nécessaire de quelques semaines à plusieurs mois.

Ce type de champignon pousse habituellement à l’extrémité des ongles et c’est justement dans cette zone précise que votre examen doit être focalisé. Cela ne veut pas dire que vous devriez négliger les autres parties de votre pied où ils pourront également se développer. Vous devez faire un check-up régulier et complet de vos pieds le plus fréquemment possible…

Que faire lorsque vous avez un champignon au pied :

Il y a un point très important que vous devez savoir, c’est qu’il existe en réalité différents types de champignons et que pour chaque type de champignon, correspond un traitement spécifique. Il est donc de votre devoir tout d’abord, de déterminer avec exactitude quelle est l’origine précise du champignon responsable de votre mycose des ongles. Si vous êtes dans l’incapacité de le faire par vos propres moyens, vous pourrez toujours recourir aux services d’un professionnel spécialisé, qui saura vous conseiller et vous guider tout le long que durera votre traitement.

Après détermination de la source exacte de votre infection, de sa nature et de son type, et seulement après cela, vous pourriez alors choisir parmi les traitements qui correspondent à votre infection. Un diagnostic précoce permet d’écourter la durée du traitement et limiter le champ de l’infection. C’est pourquoi une vérification régulière à l’œil nu de vos pieds, et la consultation, si besoin il y a, d’un spécialiste est d’une importance cruciale dans l’évolution de la maladie .

Pour traiter une mycose des ongles, deux formes de traitements sont disponibles. un traitement par voie orale qui se présente sous forme de comprimés à avaler; et un traitement local ou topique qui consiste en l’application sur la peau ou sur l’ongle infecté des crèmes, gels, poudres, sprays…

Les traitements locaux servent généralement à traiter une mycose récente qui ne présente pas un aspect grave, alors que ceux pris par voie orale, ont un champ d’action très étendu et servent généralement à combattre des infections qui ont atteints un stade avancé ou qui représentent des complications.