MycoseDesOngles.com

Solution Naturelle pour Soigner la Mycose des Ongles

traiter-les-onychomycoses

9 points pour mieux traiter les onychomycoses

En 9 points, voici des informations très utiles pour mieux connaître les mycoses des orteils, ou les onychomycoses pour parvenir à mieux les soigner…

1. Définition de l’onychomycose

Onychomycose est un mot qui nous vient du grec et qui signifie infection de l’ongle (onycho pour ongle, et mycose pour champignon). La majorité des maladies de l’ongle sont en effet des onychomycoses. Elles s’attaquent souvent aux orteils, en commençant par l’extrémité de l’ongle, et en s’étendant après vers la matrice.

2. Quels sont les champignons responsables ?

Dans la majorité des cas, deux sortes de champignons se cachent derrière les mycoses des ongles : le dermatophyte (Trichophyton rubrum), et le Candida. Dans 90 % des cas, le dermatophyte s’attaque aux orteils alors que le candida s’attaque aux mains.

3. Comment attrape-on une mycose des pieds ?

Les mycose peuvent se transmettre facilement d’une personne à l’autre. Attention donc à votre entourage proche. En effet, on peut la contracter dans la salle de bains ou dans le lit nuptial. Le risque augmente quand on marche pieds nus dans des lieux publics, surtout ceux qui sont humides (salle de sport, piscine, sauna…). Entre 2 et 6 millions de français souffrent de cette maladie, et ce taux est susceptible d’augmenter, alors ne prenez pas ce risque à la légère !

4. Existe-il des facteurs qui favorisent son développement ?

L’âge, entre autres,  est un facteur majeur. Il s’avère, selon les statistiques, qu’une personne sur 3 risque d’attraper une mycose des ongles après avoir dépassé l’âge de 60 ans. Le contact prolongé et fréquent avec l’eau, le sport, les coups répétés subis par le pied, le diabète sont tous des facteurs majeurs qui favorisent la contamination et la propagation des mycoses des pieds.

5. Peut-on diagnostiquer facilement les onychomycoses ?

Il est impossible pour le meilleur des praticiens d’identifier à l’œil nu le type et la nature du champignon responsable de la mycose. Or, il est logiquement impossible de commencer un traitement sans connaître précisément le type de champignon responsable de l’infection qu’il faudra traiter. Ça serait une perte de temps et d’argent!

Dans l’incapacité de déterminer avec précision la source de la maladie, il est prioritaire de procéder à un prélèvement mycologique fait dans un laboratoire spécialisé. Le résultat vous sera dévoilé en 4 jours s’il s’agit d’un Candida, et en 21 jours, au plus tard 1 mois, s’il s’agit des dermatophytes.

6. Est-il important de traiter rapidement l’onychomycose ?

Absolument et le plus tôt sera le mieux. D’abord, pour arrêter la transmission, ensuite pour préserver au maximum la matrice de l’ongle. Ajoutez à cela le fait qu’un millimètre d’ongle contaminé nécessitera une période supplémentaire de traitement qui peut facilement s’étendre sur des semaines, voire des mois pour le guérir en entier.

7. Traitement par voie locale ou orale ?

Cela dépend de l’avancée de la maladie. Le traitement local est préconisé lorsque l’infection est récente. La matrice étant intacte et la présence du champignon se limite au bord d’un seul ongle ou à sa partie distale. Le traitement par voie locale dure quand même 6 mois au minimum pour les doigts des mains et au moins 9 mois pour les orteils.

Les traitements par voie orale traitent toutes les parties infectées, incluant la plante des pieds. Ils sont le plus souvent sous forme de comprimés, donc plus faciles à utiliser, et peuvent donner des résultats probants en l’espace de 1 à 3 mois pour soigner les onychomycoses des mains, et de 3 à 6 mois pour celles des pieds.

Dans des cas d’infection graves, la combinaison de ces deux traitements peut être envisageable, voire recommandée.

8. Comment prévenir une contamination ou une récidive ?

– Surveiller ses ongles de pieds et faire attention aux zones de peau enfouie entre les orteils;
– Après la douche, sécher soigneusement ses pieds, surtout entre les orteils;
– Eviter de marcher pieds nus dans les lieux publics humides ou mouillés;
– Ne pas partager une serviette personnelle avec une autre personne;
– Porter des chaussures confortables en cuir souple et des chaussettes en coton;
– Veiller régulièrement à entretenir l’hygiène des instruments de manucure et pédicure.

9. Et si l’onychomycose n’est pas traitée ?

– Elle restera ici et empirera peut être. Ce qui est sûr c’est qu’elle ne disparaîtra jamais toute seule;
– Elle risque de contaminer les autres doigts, peut être même d’autres parties du corps et éventuellement d’autres personnes de votre entourage. Les enfants aussi sont concernés;
– Elle vous irritera et irritera vos proches, à cause de son aspect inesthétique et répugnant;
– Elle limitera, avec le temps, vos mouvements et vous gênera quand vous marchez.

Précédent

Champignons des ongles, êtes-vous un sujet à risque ?

Suivant

Mycoses des ongles : les nouveaux traitements qui marchent

  1. said

    merci beaucoup pour vos conseilles et tous vos efforts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén